A Zeno Media Station

L’AMAGA Interdit le transport interdépartemental à l’insu du délégué départemental

L’AMAGA Interdit le transport interdépartemental à l’insu du délégué départemental
{"source_sid":"13E5015D-6594-4EB0-BFD9-4D313D48AD37_1589114513454","subsource":"done_button","uid":"13E5015D-6594-4EB0-BFD9-4D313D48AD37_1589114505598","source":"other","origin":"unknown"}

La circulation des bus reliant la Grand’Anse et d’autres départements du pays sera interdite dès ce lundi 30 mars 2020 . Cette décision, prise par l’Association des Maires de la Grand’Anse (AMAGA), s’inscrit dans le cadre des mesures préventives visant à endiguer le virus corona. Intervenant sur une radio de la cité des poètes, Claude Harry Milord, Maire de la ville de Jérémie, déclare obligé prendre cette décision, de concert avec le président de l’AMAGA, Dorimain Marie Titus, pour protéger la vie de ses citoyens et arriver à endiguer la maladie. Par cette décision, le chef de la délégation, Jean Claude Bontemps, à indiqué ne pas avoir été mis courant de cette décision, « les Maires étaient d’accord avec moi de ne plus évoquer ce sujet, à mon grand étonnement j’ai appris la nouvelle ». Il ajoute : « Je suis le représentant de l’éxécutif dans le département, une décision pareille ne rélève pas de la compétence des Maires de la Grand’Anse ». Le Président à clairement indiqué que le transport en commun et interdépartemental ne sont pas directement concernés par les mesures prises pour lutter contre la propagation du Coronavirus, Les tap-taps, les minibus, les bus, les camions et les motocyclettes continuent de fonctionner comme à l’accoutumée.” a fait savoir ce samedi à l’équipe JCOM le délégué départemental de la Grand’Anse. « L’heure est grave certes, mais ce n’est plus le moment de créer la polémique, nous devons agir et prendre les décisions ensemble. Je vais essayer de parler avec les Maires et de voir d’autres moyens qu’on peuvent utiliser pour répondre à l’urgence de la maladie. Je vais moi même fixer une réunion pour voir comment on peut résoudre cette situation » conclut le représentant de l’éxécutif au département. Pour le moment la confusion règne chez les habitants du département , parents et étudiants qui se trouvent à Port-au-Prince, ils ne savent qui croire. Entre l’AMAGA et la Délégation, qui des deux ont dit le mot du Droit ? En tout cas on attend la suite. JCOM a tenté en vain de contacter le Maire de la ville et le Président de l’AMAGA . Flavien Janvier jflavien50@gmail.com

0 0 voter
Évaluation de l'article
JCOM Haiti

JCOM Haiti

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x