A Zeno Media Station

L’ancien président sud-africain Jacob Zuma est condamné à 15 mois de prison par la plus haute juridiction du pays.

Cette peine d’emprisonnement intervient après que la Cour constitutionnelle l’a déclaré coupable d’outrage pour avoir défié son ordre de se présenter à une enquête sur la corruption lorsqu’il était président.

Le mandat de M. Zuma, qui a pris fin en 2018, a été marqué par des allégations de corruption.

Des hommes d’affaires ont été accusés de conspirer avec des politiciens pour influencer le processus décisionnel.

L’ancien président a fait une apparition lors de l’enquête sur ce que l’on appelle désormais la “capture de l’État”, mais a refusé de se présenter par la suite.

L’enquête – dirigée par le juge Raymond Zondo – a demandé à la Cour constitutionnelle d’intervenir.

M. Zuma a reçu un délai de cinq jours pour se rendre dans un poste de police. S’il ne le fait pas, le ministre de la police doit ordonner son arrestation.

La juge en chef par intérim, Sisi Khampepe, a rendu un jugement accablant. 

M. Zuma a refusé de se présenter devant le tribunal pour expliquer ses actions, explique-t-elle et “[il] a préféré faire des déclarations provocatrices, non méritoires et vitupérantes qui constituent un effort calculé pour porter atteinte à l’intégrité du système judiciaire”.

“Je n’ai pas d’autre choix que de condamner M. Zuma à une peine d’emprisonnement, en espérant que cela enverra un message sans équivoque … la règle de droit et l’administration de la justice prévalent.”

Dans une affaire juridique distincte, M. Zuma a plaidé non coupable le mois dernier dans son procès pour corruption concernant un contrat d’armement de 5 milliards de dollars (3 milliards de livres) datant des années 1990.

Articles Similaires  À Jérémie, la PNH agit

source : https://www.bbc.com/afrique/region-57652314

Open chat
1
Helle , comment on peut vous aider ?
Situé à Jérémie depuis 4 janvier 2016, JCOM Haïti est le seul média en ligne du département de la Grand'Anse. Nos équipes rapportent chaque jour l’abandon du département par les autorités, les multiples difficultés structurelles, de l’agriculture aux problèmes d’infrastructure, et conjoncturels. JCOM ouvre la Grand'Anse au reste du monde en rapportant les actualités politiques, sociales, culturelles, économiques et sportives.

Merci de nous contacter.

Website : jcomhaiti.com/

Suivez-nous sur Twitter, Instagram @jcomhaiti

Abonnez-vous à notre Channel YouTube :

https://www.youtube.com/c/JCOMHaiti

Contact: +509 34342038 jcomhaiti@gmail.com

Pas d’événement sans J-COM!!!