A Zeno Media Station

Depuis plus de deux semaines, toutes les activités de la ville de Jérémie sont complètement paralysées, en raison des manifestations pacifiques que les partisans de l’ancien sénateur élu de la Grand’Anse, Guy Philippe, ont lancé en vue de réclamer la démission du Premier Ministre, Ariel Henry.

En pleine manifestation, le gouvernement, sous la protection totale de la Police Nationale d’Haiti, a procédé à l’installation d’un nouveau délégué départemental, M. Paulement MICHEL, pour la Grand’Anse ainsi que trois nouveaux agents exécutifs par intérim pour la commune de Jérémie. Selon les informations relayées par Radio Métronome sur X (ancien Twitter) plus de cinq millions de gourdes ont été décaissés pour la réalisation de ces installations.

Fraîchement installé et voulant avoir une bonne image aux yeux de ses supérieurs, au cours d’une émission de radio en multiplex, le dimanche 21 janvier 2024, d’un côté, M. MICHEL, a autorisé à la population Jérémienne de reprendre toutes les activités quotidiennes à partir de ce lundi 22 janvier. Cette décision, il l’a prise après deux semaines de blocage complet par les partisans de l’ancien élu de la Grand’Anse, Guy Philippe, qui réclament le départ sans condition du premier ministre, Ariel HENRY.

D’un autre côté, les organisateurs du mouvement de Révolution prôné par l’Ex rebelle de 2004, ont déclaré que la lutte pour une nouvelle Haïti se poursuit et annonce la fermeture totale de toutes activités à la cité des poètes dès lundi 22 janvier 2024.

Très tôt ce matin, des détonations ont été entendues à l’entrée de la ville des poètes. Une fusillade a été déclenchée. Une personne a été déclarée morte sur place et deux autres à l’hôpital Saint-Antoine de Jérémie . Trois autres sont blessées et deux d’entre eux sont des cas les plus graves.

Articles Similaires  De Jérémie vers “Northwestern University”, Love-Kendy Jourdan suit un parcours d’excellence !

Les parents de Litherné Raymond, (27 ans) décédé à l’hôpital Saint-Antoine ont accusé le policier Josué ainsi connu comme celui qui a pressé le détonateur en vue d’enlever la vie de cet homme, laissant dernier lui plusieurs enfants.

Pour l’instant, le juge de paix titulaire de Jérémie, Me Gethro DORILAS, a déjà entendu les parents et des victimes de cette barbarie produite très tôt ce lundi 22 janvier 2024, à Carrefour Bac, à proximité du sous commissariat de la ville.

By Ralph Simon

Journaliste, PDG Radio Extension et JCOM Haïti. Gestionnaire, Communicateur Social,Juriste.

Open chat
1
Helle , comment on peut vous aider ?
Situé à Jérémie depuis 4 janvier 2016, JCOM Haïti est le seul média en ligne du département de la Grand'Anse. Nos équipes rapportent chaque jour l’abandon du département par les autorités, les multiples difficultés structurelles, de l’agriculture aux problèmes d’infrastructure, et conjoncturels. JCOM ouvre la Grand'Anse au reste du monde en rapportant les actualités politiques, sociales, culturelles, économiques et sportives.

Merci de nous contacter.

Website : jcomhaiti.com/

Suivez-nous sur Twitter, Instagram @jcomhaiti

Abonnez-vous à notre Channel YouTube :

https://www.youtube.com/c/JCOMHaiti

Contact: +509 34342038 jcomhaiti@gmail.com

Pas d’événement sans J-COM!!!